Nos actualités

Nous vous informons au quotidien.

tri_bintje

Après l'arrachage de nos pommes de terre Bintje avec l'arracheuse en CUMA (Coopératives d'Utilisation de Matériel Agricole), nous entamons les phases de tri et de stockage pour l'hiver.

Les pommes de terre Bintje ont été plantées fin mars.

Nous avons irrigué le strict nécessaire pour la culture. En utilisant des quantités faibles d'eau contrairement à ce qui se pratique parfois aujourd'hui, nous risquons plus de problèmes d'aspects, la peau est moins belle. Mais nous trouvons que le goût et la consistance sont bien meilleurs. C'est pour nous une des clés de réussite de la qualité culinaire des pommes de terre.

Après l'arrachage aux champs les pommes de terre sont remorquées à la ferme pour être triées et stockées.

Nous mettons les PDT récoltées dans une benne qui se déverse progressivement pour que les PDT arrivent sur un premier tapis. A cette étape, une grande partie de la terre et des diverses herbes arrachées en même temps que les PDT sont écartées par un système des spires qui les transporte ensuite dans une autre benne.

Puis, le tri manuel consiste à extraire les pommes de terre abîmées, les mottes et les cailloux restants.

 

L’acheminement dans la zone de stockage se fait sur un tapis roulant.

 

Le stockage pour l’hiver à lieu dans notre bâtiment hermétique, à une température adéquate (pas en dessous de 8° pour les Bintje). Une bonne ventilation, le contrôle précis des températures et de l’humidité sont des éléments clés pour réussir l'entreposage des PDT.

Afin d’éviter la germination nous utilisons de l'huile de menthe d'origine naturelle.

Ci-dessous le bâtiment de stockage au début "du chantier"

 

Ici le bâtiment de stockage 24h après le début "du chantier"

 

Notre vidéo : Les Bintje, « Du tri au stockage » ici.


 

Restez informé

Inscrivez-vous à notre newsletter en suivant ce lien.