Nos actualités

Nous vous informons au quotidien.

filet_anti_insectes

Notre méthode alternative contre le ver du poireau et la mouche de la carotte.

Tous les ans entre le 15 et le 30 août, lorsque le temps est favorable (pas de pluie), notre équipe protège les plants de poireaux et de carottes en installant des voiles anti-insectes au dessus des champs.


Ces voiles vont rester en place pour certaines parcelles jusqu’en novembre, et pour d'autres jusqu'en mars ; puis ils seront de nouveau enroulés et stockés afin d’être réutilisés l’année suivante.

 

Pourquoi des voiles anti-insectes ?

  • Les insectes ne passent pas entre les mailles des filets. Cela nous permet de protéger nos plants des volées d’insectes pour éviter le ver du poireau (appelé aussi la teigne du poireau) et la mouche de la carotte.

  • Cette méthode alternative nous permet également de ne pas utiliser d’insecticide

Un mode opératoire bien pensé

  
Il est indispensable d’avoir des champs propres avant la pause des voiles anti-insectes : les routes sont buttées, désherbées manuellement et de l’huile essentielle d’orange douce a été pulvérisée le matin sur les feuilles des plants de poireaux et carottes pour réduire la pression maladie et pression insectes.

Le jour-J les rouleaux des voiles anti-insectes sont transportés jusqu’aux champs de poireaux et carottes.


L’équipe assure le bon déroulage de chaque voile au niveau du rouleau et dans le même temps le tracteur tire les voiles jusqu’au bout du champ sur 1 rangée de plants.

 


Ensuite l’équipe tend les voiles anti-insectes jusqu’aux bordures du champ.


Pour que les voiles restent en place, des amas de terres sont déposés tous les 2 mètres sur les 4 cotés des voiles. Il faut en mettre beaucoup, sinon en cas de forts vents le voile s'en va et la protection avec.


Le mode opératoire est renouvelé pour tous les champs concernés.
Ainsi les champs de poireaux et carottes sont recouverts et protégés des volées d’insectes jusqu’en novembre.

le voile a aussi un léger effet thermique, ce qui explique que certaines cultures soient couvertes jusqu'en mars (contre le gel).

Pour les récoltes nous déplaçons le voile à la main pour découvrir chaque route.


Cette méthode alternative qui garantie une « pratique bonne pour l’environnement » ne garantie cependant pas un résultat à 100%. Il est possible qu’une quantité infime de ces légumes soient attaqués, nous essayons de les repérer, mais parfois certains peuvent passer au delà de notre vigilance.

Cette technique nous semble le meilleur compromis pour vous offrir un produit :

  • de qualité
  • à un prix correct (malgré le surcoût de production)
  • qui respecte l'environnement

 

 

Restez informé

Inscrivez-vous à notre newsletter en suivant ce lien.