Nos cultures

Description de nos cultures en toute transparence

Les asperges sont cultivées à Sacy le Grand (60) depuis plus de 20 ans. La culture de l'asperge est compliquée, demande beaucoup d'attention et d'équipements. Elle entraîne une période de travail très intense: dans l'Oise d'avril à mai, voire début juin. En effet, l'asperge nécessite une récolte quotidienne ou tous les deux jours selon le système de culture.

L'asperge blanche pousse dans une butte de terre, tandis que la verte pousse à l'air libre. Dans tous les cas, la première étape est la plantation d'une griffe à une vingtaine de centimètres sous terre. Cette griffe va se développer pendant une année avant le démarrage des premières récoltes (1 seule semaine de récolte en année 2). Que se passe-t-il pendant cette année? L'asperge crée des réserves. Il faut l'entretenir: irrigation, engrais, désherbage, traitements fongicides et insecticides afin d'obtenir un bon développement végétatif. Elle n'est alors pas récoltée.

Mise en culture et récolte


Puis l'année suivant la plantation, la mise en place s'effectue; elle se déroule en plusieurs étapes différentes pour les asperges blanches et vertes:

Asperges Blanches

- En sortie d'hiver, dès que la météo le permet, en quelques jours nous épandons du tourteau de ricin, nous tamisons la terre puis nous formons la butte, enfin nous déposons une bâche plastique dessus. Le tourteau de ricin est un apport organique qui a des propriétés de répulsifs contre la mouche de l'asperge, le taupin et les rongeurs. La butte est tamisée pour enlever tous les obstacles qui empêcheraient l'asperge de pousser droite; de plus cette opération décompacte le sol. La butte va permettre à l'asperge de pousser à l'abri du soleil et donc de garder sa couleur blanche. Enfin la bâche thermique translucide permet de réchauffer la butte et de limiter sa compaction par les intempéries. Toutes ces opérations jusqu'au bâchage doivent s'effectuer dès que la terre est assez ressuyée et non gélée, sans pluie dans la butte. Les fenêtres de travail sont donc souvent assez courtes.

 

Buttes d'asperges bâchées
Buttes d'asperges bâchées


- La température va progressivement augmenter dans la butte jusqu'à la "griffe" d'asperges. Cette dernière sort alors de sa dormance pour produire les premiers turions (nom de la partie récoltée de l'asperge). Dès l'apparition des premiers turions, à mi hauteur de la butte, nous débâchons la couverture thermique pour mettre en place des arceaux. Ces arceaux vont accueillir une deuxième bâche: celle ci est opaque et empêche donc la lumière d'arriver sur la pointe de l'asperge lorsque cette dernière dépasse de la butte. Nous remettons alors la bâche thermique par dessus. C'est ce système d'arceaux et de bâches noires qui nous permet de récolter tous les deux jours.
 

- Viennent alors les deux mois de récolte, nous sommes équipés de machines qui portent les caisses et soulèvent les bâches, nous cueillons donc en dessous, puis les bâches retombent sur les arceaux. La température conditionne la récolte, plus il fait chaud, plus l'asperge produit de turions. Lorsqu'il fait trop chaud, nous enlevons la bâche thermique pour réguler la production. L'asperge est très sensible aux changements de température, en quelques jours la récolte peut être diminuée de moitié, c'est pourquoi nous vous conseillons toujours de commander à l'avance, il nous est en effet très difficile d'avoir une visibilité sur les productions à venir.
 

Asperges Vertes


- La culture se met en place plus tard que les asperges blanches sur notre exploitation. Nous recherchons en effet moins la précocité. La première et seule étape avant la récolte est l'épandage du tourteau de ricin, puis le travail de la terre et enfin la pose d'une bâche biodégradable. Le travail de la terre mélange le ricin, détruit les herbes, affine et détasse la terre. La bâche biodégradable évite l'enherbement de la culture et donc l'utilisation d'herbicides pendant la récolte. Cette technique est possible grâce à la force de l'asperge: elle va perforer la bâche pour pousser à la lumière au dessus. Les graines de mauvaises herbes n'ont pas cette force et les conditions de lumières sous cette bâche opaque ne leur permettent parfois même pas de germer.


- L'asperge pousse sans butte à la lumière, ce qui lui donne cette couleur verte. Elle pousse beaucoup plus vite en période chaude du fait de l'absence de butte et donc d'inertie de la terre. Selon les températures, nous les récoltons tous les jours ou tous les deux jours. Les étapes sont ensuite les mêmes que pour l'asperges blanches. Si nous stockons les asperges vertes à plat, elles se courbent car elles continuent à s'allonger. De plus, elles sont parfois déjà déformées dans les champs du fait que nous ne les couvrons pas avec une bâche: elles subissent le vent et les intempéries et perdent alors parfois leur forme droite. Ceci explique la forme courbe qu'ont parfois nos asperges vertes.

Conditionnement


- Les caisses récoltées sont acheminées le plus rapidement possible vers la ferme, où elles sont lavées une première fois avec une laveuse équipée d'une pompe pour récupérer l'eau et donc en limiter sa consommation. Elle passe ensuite sur une deuxième laveuse - coupeuse, leur pied est alors coupé de manière uniforme. Cette dernière est aussi équipée d'une pompe de récupération de l'eau. Un premier tri est effectué par une trieuse optique à caméra qui dégrossit le tri manuel entre les abîmées, les trop petites, les trop courtes... Ces deux tris nous permettent de créer différentes catégories d'asperges à vendre.

- Le conditionnement s'effectue en sachets de 1kg ou en vrac. En effet, nous vous proposons un prix plus attractif en vrac de 5 ou 10kg (à consulter lors de la saison). La conservation s'effectue en frigo. Toutes ces opérations se déroulent à la ferme, devant vous tous les matins. N’hésitez pas à poser des questions lors de votre passage, nous nous ferons un plaisir d'y répondre.
 

Entretien


Vous pouvez remarquer que les asperges ne sont jamais traitées chimiquement juste avant ou pendant la récolte. L’utilisation de produits phytosanitaires se limite aux 4 mois suivant la récolte. C'est en effet la période où l'asperge va créer ses réserves pour l'année suivante. En fin de récolte, nous laissons pousser les asperges qui vont devenir des petits arbustes. Ces derniers réalisent alors la photosynthèse nécessaire à l’emmagasinement de réserve pour produire l'année suivante. Ce sont ces arbustes que nous entretenons car ils sont en concurrence avec les mauvaises herbes et peuvent attraper des maladies ou être attaqués par des ravageurs tel que la mouche mineuse.


Ces dernières années, nous avons diminué notre utilisation d'herbicide en le localisant uniquement sur le bord des buttes (partie la plus difficile à désherber et la plus concurrentielle pour les asperges), et en l'alternant avec du désherbage mécanique (à l'aide d'un enjambeur vigneron et de cover crops). La surface a désherber est très difforme du fait des buttes; ceci limite la mise en place du désherbage mécanique. Mais nous travaillons à de nouvelles méthodes avec des dents de herses étrilles pour diminuer encore notre usage d'herbicide.

Nouveau en 2016 : le désherbage thermique

Cette année, afin de nous passer au maximum d'herbicides, nous utilisons une machine appelée Pirodiserbo qui brûle les mauvaises herbes.




Nous surveillons les différentes maladies de feuillage et la pluviométrie de l'année afin de décider de traiter ou non les maladies telles que la rouille ou le stemphyllium. L'alternative est l'utilisation plus régulière de souffre ou de cuivre pour protéger les cultures; nous avons fait le choix d'utiliser les produits chimiques pour les fongicides car ces derniers sont plus efficaces et leur consommation pour une protection efficace est moindre; de plus la réussite de la protection est plus facilement mise en œuvre pour notre exploitation très diversifiée. Les alternatives demandent en effet un suivi parfait et des traitements plus réguliers qu'il nous est difficile de suivre étant donné que l'été nous travaillons aussi sur de nombreuses autres cultures.


Enfin au niveau des insecticides, la même démarche est adoptée que pour les fongicides: un suivi précis pour décider de traiter ou non chimiquement, avec une forte volonté de se passer du traitement si cela n'est pas nécessaire. Mais la mise en œuvre des alternatives (souffre) est trop consommatrice de temps et génératrice de risque pour une exploitation aussi diversifié que la notre où nous n'avons pas toujours de temps de réagir le jour J.


En octobre l'arbuste se fane, il sera alors broyé. Un amendement organique est effectué l'hiver et nous redémarrons une nouvelle saison vers le mois de février. Un plant d'asperge reste en place de 10 à 15 ans.

Horaires actuels du magasin à la ferme

Lun : 16h-18h30
Mar : Fermé
Mer : 9h-12h puis 16h-18h30
Jeu : Fermé
Ven : 9h-12h puis 16h-18h30
Sam : 9h-12h
Dim et jrs fériés : Fermé

Restez informés

Pour recevoir toutes nos informations en rapport avec vos centres d'intérêts.

Nous trouver

85 rue de Cinqueux 60700 Sacy-le-Grand

03.44.29.94.62